Marina Kaye

20 juillet 2016

Marina Kaye continue son ascension vers les étoiles.
On l’avait découverte, au printemps dernier, avec une première poignée de titres (le EP Homeless) qui la dévoilaient, unique et irrésolue, à l’heure de ses premiers pas artistiques : il n’en aura pas fallu davantage pour qu’on la remarque… Un subtil mélange de force et de douceur, aujourd’hui concentré sur son premier album, Fearless.
Son public comme la critique l’ont déjà compris : Marina n’est pas comme les autres. Sa sensibilité si particulière, son attirance pour le mystère et ses clairs obscurs, le grain de voix qui la signe, l’élèvent au rang d’exception dans le paysage musical actuel. Eloge d’une différence assumée, son premier album, entre passion, tourments et questionnements personnels, lui confère déjà l’aura d’une très grande.
Car avec Fearless, c’est un sacré tempérament qui se dessine. De ballades sensibles en titres ravageurs, de Homeless (déjà un hit dans sa jeune carrière) au très catchy et incandescent Dancing with the Devil (autre tube en devenir), son portrait de femme se fait plus net. Mirror Mirror ou Iron Heart, séduisent par leur puissance évocatrice tandis que Dark Star, ballade ombrageuse et nuancée, révèle une autre personnalité de cette jeune femme de 17 ans à peine… Marina est aussi portée par l’espoir, comme en témoigne, tel un souffle, Live Before I Die : un futur hymne générationnel.
Le long de ces 11 titres, elle a choisi l’anglais pour exprimer ses convictions comme ses doutes et toucher le plus grand nombre. Tour de force : Marina coécrit tous les titres de son album (dont certains ont été composés à Los Angeles), à l’exception du bouleversant Freeze You Out, taillé sur mesure par la talentueuse Sia… Un étendard électro-pop, autre tube avéré dans le répertoire de son interprète.
Sur scène, Marina fait preuve d’une intensité rare. Florent Pagny (avec qui elle a joué sur une vingtaine de dates) ou Lindsey Stirling (qu’elle a accompagnée lors de sa tournée française) ne s’y sont pas trompés en lui offrant récemment leurs premières parties, au même titre que les américains de 30 Seconds To Mars qu’elle a accompagnés le temps d’un
concert. Lindsey Stirling, touchée par le talent de la jeune artiste, pose même quelques notes de violon le temps d’un featuring sur le très aérien Sounds Like Heaven : sur ce moment de grâce éthéré, la voix de Marina se déploie dans toute sa subtilité.
Avec ce premier album, Marina est capable de toutes les nuances. Porté à bout de bras, Fearless la révèle, multiple et fidèle à elle-même. Ces nouveaux titres doivent d’ailleurs beaucoup à son jardin secret, cultivé dans l’ombre.
Fearless, c’est la déclaration d’une artiste très spéciale, portée par une foi sans faille en ce qui compte pour elle. Le feu sous la glace : un splendide équilibre, en somme.


Date

  • mercredi 20 juillet 2016
  • 21h00

Prix du billet

  • A partir de 19.00 €

Lieu du concert


boulevard Camille Pelletan 84400 Apt France

Nos Partenaires

newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter.

Ce site Internet utilise des cookies analytiques pour améliorer les habitudes de navigation. Si vous êtes d’accord, cliquez sur ACCEPTER ou continuez à naviguer. Mentions légales